Conakry : la politique est – elle une course de vitesse où une course de fond

0 13

A travers les informations recueillies par le reporter du  » lemeridiengn.com  » le vice Maire de Matam Mr Badara Koné réagit :

< < Je suis allée à l’UFR par contrainte par ce que les lois de la République obligeait a le faire si non je suis allée en tant que candidat indépendant dans une élection locale où j’ai été élu comme conseiller communal, mais je suis adjoint au maire.

Je ne peux pas dire que les jeunes sont pressés mais la jeunesse s’intéresse aujourd’hui à la politique, à la vie des politiques. Les raisons sont connus, les jeunes savent qu’ils sont exploités par ces politiques au profil de leurs intérêts.

Elles sont califié d’inexperimenter, comme ont peut avoir des expériences à capitalisé si elle n’est pas investi dans les fonctions et ont lui refuse de l’apprendre en lui confiant des responsabilités, ces ce qui est le réel problème des jeunes.>>

Oury Sylla pour lemeridiengn.com

Tél : 622 36 84 68

Leave A Reply

Your email address will not be published.